Slaven Tolj

Citius, Altius, Fortius
72 x 93 cm
Photographie sur papier baryté
Oeuvre acquise en 2016

2014

Slaven Tolj,
Né en 1964 à Dubrovnik (Croatie),
il vit et travaille à Dubrovnik et Rijeka (Croatie).

 

L’œuvre de Slaven Tolj prend la forme à la fois de performances, de leur documentation photographique et filmique, ainsi que de photographies et d’installations multimédia. Traitant de la situation croate sur un plan social et politique, il aborde non seulement les questions de son inscription dans l’histoire contemporaine avec la fin des régimes communistes, les guerres des Balkans et la décomposition de l’ex Yougoslavie, mais aussi les transformations du pays dans un monde globalisé. Les propositions de l’artiste se fondent sur une expérience personnelle tout en visant un propos universel, jouant entre mémoires individuelle et collective. Elles explorent les conditions et les limites actuelles d’un art politique au moyen d’une approche symbolique ou métaphorique. L’ensemble Citius, Altius, Fortius procède par exemple d’une démarche citoyenne où l’artiste conteste le projet de transformation d’une zone historique de Dubrovnik en terrain de golf. Chaque pièce de la série compose un diptyque, articulant la photographe d’une œuvre d’art ancienne présente dans cette partie de la ville où a été introduit l’indice de cette évolution, à la citation des arguments d’un politicien défendant l’esprit de cette transformation urbaine réservées à des populations privilégiées. Le procédé comparatif ridiculise les prises de parole et dénonce la gabegie des politiques culturelles. Il pointe l’emprise de l’argent au détriment de l’intérêt commun