David Hockney

Perspective Should Be Reversed
Dessin photographique imprimé sur papier, monté sur Dibond – Edition de 25
107 x 176 cm
Ed. 13/25

œuvre acquise en 2016

2014


David Hockney

Né en 1937 à Bradford (Grande-Bretagne), David Hockney vit et travaille à Los Angeles (Etats-Unis).
Il est diplômé en 1962 du Royal College of Art, Londres.
Il est représenté par les galeries Annely Juda Fine Art (Londres), L.A. Louver (Los Angeles), Pace (New York) et LeLong (Paris).

La photographie représente un portrait de groupe associant de multiples figures et sujets sur le mode du puzzle ou du collage. Les murs du vaste espace d’exposition, où est localisée l’image, sont eux même recouverts de portraits de groupe peints par David Hockney, produisant un effet proche d’une mise en abyme. Une table, vue en plongée, avec différents objets – des vases, des verres, des plantes vertes, une coupe de fruits…  – se trouve au premier plan d’une composition complexe et chargée. Des chaises, ainsi que les personnages, aux poses figées, désignent différentes directions dans l’espace. La phrase-titre « La perspective devrait être inversée » apparaît sur la table et donne en quelque sorte le « mode d’emploi » pour lire l’œuvre – mode d’emploi complété par une note manuscrite « especially in photography » (spécialement en photographie). David Hockney a combiné des centaines d’images pour en produire une seule. De multiples points de fuite, liés aux images sources, cohabitent étrangement au sein d’une vision unique. L’artiste vise ainsi à dépasser la planéité habituelle de la photographie et libérer son travail des contraintes de la représentation traditionnelle, créant une « photographie en 3D ne nécessitant pas de lunettes », selon ses mots. Cette scène d’intérieur est issue d’une série de « dessins photographiques » réalisés par David Hockney dans son atelier à Los Angeles en 2014 et 2015. Elle est un manifeste sur le thème de la perspective en art, entre peinture et photographie. Elle vient bousculer la perception du regardeur en le projetant dans le tableau.

David Hockney est un artiste britannique mondialement connu. Peintre, photographe, il s’est d’abord affirmé comme un Pop artiste européen. A rebours des grands courants d’avant garde dont il est contemporain, de l’Expressionisme abstrait à l’Art conceptuel, il développe une peinture figurative virtuose et audacieuse, en dialogue avec de nombreux courants historiques – l’art égyptien par exemple – et d’autres artistes – Pablo Picasso en premier lieu. Il envisage son art comme narratif et autobiographique, s’affirmant dès ses débuts comme artiste homosexuel, contre les conventions et normes sociales de son temps. En s’installant en Californie à partir de 1964, David Hockney se fait le peintre d’une vie hédoniste et cool, ainsi que le traduit sa série des piscines (A Bigger Splash, 1967). Représentations de ses proches (les grands doubles portraits), de paysages (comme les Grand Canyons), son œuvre prolifique oscille entre les Etats-Unis et sa région natale, le Yorkshire, au nord de l’Angleterre. Il n’a de cesse de se remettre en question, expérimentant de nouvelles techniques et procédés – le polaroid, la tablette numérique, le photocopieur… – pour mieux renouveler son exploration des grandes questions de la représentation picturale, qu’il traite également sur un plan plus théorique à travers ses écrits.