Declared preferences

Gabriel Kuri
Poubelles anti-feu, coquillage, récipient en métal, tube PVC,
115 x 85 x 43 cm,
Oeuvre acquise en 2013

2012

Gabriel Kuri
Né en 1970 à Mexico, Gabriel Kuri vit et travaille à Mexico et Bruxelles.
Il a été diplômé en 1992 de l’Escuela Nacional de Artes Plasticas U.N.A.M. de Mexico (1992) et en 1995 du Goldsmiths College of Art.
Il est représenté par les galeries Esther Shipper (Berlin), Sadie Coles HQ (Londres), kurimanzutto (Mexico) et Galleria Franco Noero (Turin).

Démarche Artistique
A l’instar d’artistes comme Gabriel Orozco ou Damian Ortega, Gabriel Kuri est issu de la scène mexicaine dont le dynamisme a fortement marqué l’art contemporain depuis le début des années 2000. Il travaille essentiellement dans le champ de la sculpture, un médium dont il explore les possibilités dans un sens élargi, avec une attention soutenue pour les contextes spatiaux des œuvres (en intérieur ou en extérieur, en galerie, en centre d’art ou dans d’autres types de lieux, notamment fonctionnels). Son projet consiste à traduire sa version du monde contemporain au moyen d’objets venant à lui (des objets trouvés, parfois modestes) ou d’objets venant de lui, qu’il fabrique dans son atelier. Les matériaux hétérogènes qui jalonnent son œuvre (tels que mégots de cigarettes, tickets de parking, éléments industriels, matériel d’emballage) reflètent la société de consommation et un monde globalisé mais toujours emprunt de particularismes. Les questions de sculpture que pose son travail – jeux d’angles ou de cercles, couleurs, volumes, tactilité… – sont mises à jour en fonction d’un élément central : l’organisation des formes, la méthode de classification et de taxinomie. Au-delà de la sélection des différents éléments, leur alignement, les dispositifs de présentation utilisés constituent des paramètres essentiels structurant les œuvres. La mise en ordre traduit la quête d’une cohérence, d’un équilibre, restant impossible à atteindre car sans cesse et de toute part menacé d’instabilité.

Declared Preferences vs. Revealed Preferences, 2012
Poubelles anti-feu, coquillage, récipient en métal, tube PVC,
115 x 85 x 43 cm,
Pièce unique.

Trois poubelles noires jouent dans Declared Preferences vs. Revealed Preferences le rôle de présentoir de différents éléments trouvés par l’artiste, industriels (tuyauterie) et naturels (coquillages). Tout comme les vitrines, socles, tables ou autres maquettes fréquemment présentes dans les sculptures de Gabriel Kuri, des éléments utilitaires deviennent supports pour montrer, révélant un goût certain pour l’art du display. Destinées d’ordinaire à contenir des déchets, les poubelles révèlent leurs qualités plastiques séduisantes (texture, forme). Disposées par taille croissante, elles forment des sortes de totems menaçant d’engloutir les pièces posées sur le rebord, en appui instable. Leur alignement renvoie à un système de classement de préférences revendiqué dans le titre de l’œuvre par l’artiste qui s’approprie souvent ainsi des outils statistiques, du langage économique (graphiques, tableaux etc.), générateurs de formes abstraites, pour composer ses œuvres. Se faisant, il évoque, en creux, des questions touchant le monde réel, tout en produisant un puissant art formaliste impur, jouant du chaud et du froid, du vivant et de l’inanimé.