Rosemarie Trockel

Née en 1952, Rosemarie Trockel, vit et travaille à Berlin et enseigne à la Kunstakademie de Düsseldorf. Elle a été la première femme à représenter l’Allemagne à la Biennale de Venise en 1999. Ses œuvres font partie des collections permanentes de nombreux musées parmi lesquels l’Art Institute (Chicago), le Museum of Modern Art (New York) et la TateGallery (Londres). Son travail a fait objet d’expositions personnelles dans des institutions telles que le Moderna Museet (Mälmo), la Pinacoteca Agnelli (Turin), le Kunsthaus Bregenz (Brégence), le Museion (Bolzano), la Serpentine Gallery (Londres), le Wiels (Bruxelles) ou encore au MuseumLudwig (Cologne).  Elle a reçu le prix Goslarer Kaiserring et le Wolf Prize en 2011.

Elle est représentée par Sprueth Magers.