Metaphoria III

Exposition collective
Le Centquatre-Paris

Du mercredi au dimanche de 14 à 19 h
Entrée: 104 Rue d’Auberviliers, Paris 75019
Chaque weekend, de 14h00 à 19h00, lectures des Dialogues d’Adam et Eve, d’après Rui Costa

Nina Beier, Adriano Costa, Rui Costa, Hans-Peter Feldmann, Kenneth Goldsmith, David Horvitz, Ana Jotta, Jeremy Millar, Pepo Salazar, Karin Sander. Curated by Silvia Guerra

Du 6 octobre au 11 novembre 2018

Que peut-on faire avec l’art aujourd’hui ? Comment quitter l’étanchéité du domaine des arts dits « visuels » ? Peut-on ouvrir et rendre propice le dialogue entre tous les domaines artistiques ? Ces préoccupations sont au centre de Metaphoria, série itinérante d’expositions collectives initiée par un dialogue entre Silvia Guerra et l’écrivain Rui Costa — et dont le parcours géographique, au nord du Portugal en 2011, à Athènes en 2013 et aujourd’hui à Paris, constitue comme une illustration concrète de ce désir d’ouverture.

Chaque chapitre de ce projet explore et développe le thème de la « métaphore », en tant que médium, certes, mais aussi au sens où les Grecs l’entendent aujourd’hui : comme le « moyen de transport » d’un lieu à l’autre du monde comme d’un monde à l’autre. Metaphoria est un projet qui se développe dans le temps, un temps assez long pour que la pensée y évolue d’une ouverture publique à l’autre — donnant chaque fois naissance à de nouvelles interrogations. Qu’est-ce qui, dans les livres et les récits, relève de la réalité ? Qu’est-ce qui, dans les mythes et légendes d’aujourd’hui et demain, relève de la fiction ? Lorsque réel et imaginaire s’épanchent mutuellement, rendant vaine toute tentative de distinction, il reste la mémoire de la poésie – ce langage unique dont l’intelligence est non descriptive.

Metaphoria III résulte d’un choix : celui de créer et de maintenir dans les œuvres exposées une hésitation entre ce qu’elles sont et ce qui relève de leur transformation par notre imaginaire. Il s’agit dans cette exposition d’ouvrir le champ séparant ce qu’une création nous laisse voir de ce qu’elle nous évoque.

De par les œuvres présentées comme par la scénographie proposée, Metaphoria III prend la forme étrange de notre quotidien. Les artistes invités à l’occasion transportent certains des éléments communs de notre vie moderne hors de leur contexte habituel afin d’en révéler l’ambiguïté et la poésie. Des meubles ayant déjà servi et vécu côtoient et supportent les œuvres de Nina Beier, Adriano Costa, Hans-Peter Feldmann, Kenneth Goldsmith, David Horvitz, Ana Jotta, Jeremy Millar, Pepo Salazar et Karin Sander — sans compter Adam et Ève, dont les figures revues et recrées par Rui Costa dans son dernier roman passent dans l’espace pour dialoguer entre eux le weekend.

À quoi ressemble vraiment Metaphoria III ? Il faut, pour le savoir, passer à travers la bâche d’un camion de transport. Littéralement comme métaphoriquement, il s’agit déjà d’une bonne entrée en matière.

6 octobre 2018

Theory from Kenneth Goldsmith – Performed by SHIRT
Metaphoria III exhibition – Le Centquatre Paris – curated by Silvia Guerra

ANCR’AGES – Performed by Hélène Breschand
Metaphoria III performances – Le Centquatre Paris – curated by Silvia Guerra