Thomas Bayrle

Blaue Kuhtapete/Blue Cow Wallpaper
Papier-peint, dimensions variables
Œuvre acquise en 2015

1967

Né en 1937 à Berlin (Allemagne), Thomas Bayrle vit et travaille à Francfort-sur-le-Main (Allemagne). Il est représenté par les galeries Air de Paris (Paris), Gavin Brown’s enterprise (New York/Rome) et Francesca Pia (Zurich).

Thomas Bayrle compte parmi les pionniers du mouvement Pop art en Allemagne ainsi que de l’art informatique. Dans son travail, il s’exprime au travers d’installations, d’animations, de films, de photographies, d’œuvres graphiques, de sculptures et d’objets. Bayrle s’est d’abord formé au tissage industriel avant d’étudier le dessin publicitaire et l’imprimerie d’art ; les références au domaine du tissage, comme la chaîne et la trame, sont ainsi omniprésentes dans son œuvre. L’artiste allemand explore les structures de pouvoir et de domination dans une économie en rapide mondialisation et fait appel, pour exploiter ces thèmes, à des images et à des icônes issues de la production industrielle de masse. Ces principes se cristallisent dans les superforms qui consistent en de larges images composées résultant de la démultiplication et de la juxtaposition d’une même image iconique.

En 1967, Bayrle utilise le logo de La Vache qui rit® pour la première fois dans le superform Mädchen/Girl[1]. Il réalise la même année Blaue Kuhtapete/Blue Cow Wallpaper[2], qui s’inscrit dans la logique de production de sa prolifique série de papiers peints amorcée à la fin des années 1960. Dans ceux-ci, les éléments individuels sont répétés jusqu’à ce que leur individualité s’effondre en un ensemble massif, suggérant des tensions entre une expérience positive et collective et un sentiment d’uniformité étouffante.

Dans Blaue Kuhtapete/Blue Cow Wallpaper, l’icône de la marque phare du Groupe Bel a été réduite à une forme d’épure blanche sur fond bleu par un procédé de simplification qui contribue à en renforcer la puissance graphique. L’artiste allemand dépouille l’icône de certains de ses attributs et de sa fonction première et lui attribue, par sa multiplication à grande échelle, une fonction purement figurative.