Nicolas Provost

Nicolas Provost
Metz

Événement en collaboration avec La Nuit Blanche de Metz

2012

 

“GRAVITY”
“LONG LIVE THE NEW FLESH”
NUIT BLANCHE 2012, METZ

Événement en collaboration avec La Nuit Blanche de Metz

“Gravity”, 2007, 6’30″
“Long Live the New Flesh”, 2009, 14′

Pour cette nouvelle édition, Lab’Bel, le laboratoire artistique du groupe Bel a choisi de mettre en avant deux œuvres du vidéaste Nicolas Provost usant de la technique du found footage consistant en une rappropriation d’images filmiques existantes.
La première, “Gravity”, enchaîne, par jeux d’alternance, des figures iconiques du cinéma en une étreinte qui opère une redistribution permanente des partenaires.
La seconde, “Long Live The New Flesh”, décompose par effets de pixelisation les grands classiques des films d’horreur pour opérer entre les œuvres un autre processus de contamination.
Chacun de ses films explore, à sa manière, l’intrusion du regard spectatoriel dans l’oeuvre filmique et ses implications dans l’univers fictionnel.

Nicolas Provost
“Mon œuvre est une réflexion sur la grammaire du cinéma et les liens que tissent les arts visuels et l’expérience filmique. J’essaie, avant tout, de m’emparer de notre mémoire cinématographique collective et d’en faire de la poésie”.

En 2003, Nicolas Provost (né à Ronse, Belgique) revient en Belgique après avoir vécu 10 ans en Norvège. Il vit et travaille aujourd’hui à Bruxelles. Ses films ont été présentés dans le monde entier et ont obtenu une longue liste de prix et de projections dans de prestigieux festivals dont le Festival du Film de Sundance, le Festival du Film de Venise, la Berlinale, le Festival du Film de San Sebastian et le Festival du Film de Locarno. Ses expositions personnelles se sont notamment tenues au Seattle Art Museum, au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, France, à la Tim Van Laere Gallery à Anvers et la Haunch of Venison à Londres. Son premier film récompensé, ‘The Invader’ fut projeté en avant-première au Festival du Film de Venise 2011.